La thérapie par les sons et les bienfaits des bols tibétains

L’utilisation des sons ou de la musique à des fins thérapeutiques est une des méthodes les plus anciennes de l’humanité. A l’origine, la thérapie par les sons se rapportait à la magie incantatoire. Il s’agit d’une croyance au pouvoir surnaturel du chant pour endormir la douleur.

Avec l’évolution des recherches, cette méthode s’est approfondie et trouve ses significations et ses pratiques selon les pays et les croyances. La base fondamentale de la thérapie privilégie les pouvoirs de la voix. Le chant qui s’associe à la magie est investi de pouvoirs mystérieux qui accélèrent la guérison du malade.

Selon les recherches, la musique agit sur le physique, l’émotionnel et comprend de profondes résonances affectives. Chaque son peut être utilisé de plusieurs manières comme l’objet qui frappe, qui remue, qui frotte, ou même le souffle. Le son produit peut déclencher des réactions au niveau des sensations du patient, du cerveau ou d’autres organes.

Pour la thérapie par les sons, différents instruments peuvent être utilisés. Bols cristal, bâtons de pluie, tambours, cymbales tibétaines, diapasons ou les bols chantants tibétains. Chaque méthode est particulière et l’objectif ultime est de permettre à l’homme de s’autoguérir. Le procédé consiste également à débloquer des nœuds énergétiques anciens pour permettre à l’individu de s’étendre à une nouvelle conscience de l’être.

Chaque son dispose aussi de propriétés et de vibrations propres qui agissent différemment sur l’ensemble du corps. Comme avec le vaisseau de cristal qui est multidirectionnel, le son traverse le cerne pour faire vibrer l’être dans sa totalité. Le son qui s’y produit donne une sensation de massage délicat.

Aigu, court, basse ou à moyenne fréquence, le son peut avoir plusieurs impacts sur l’individu. En général, l’ensemble travaille sur la totalité du cerveau afin de développer les zones faibles et de favoriser la communication entre les deux hémisphères droit et gauche de l’individu.

Avec les sons à ondes courtes, l’activité cérébrale de l’individu est stimulée. Ces sons se retrouvent dans la nature à travers les ruisseaux, les chants d’oiseaux, le bruissement du vent, les abeilles et autres. Pour les sons à basses et moyennes fréquences, leurs effets se situent sur la stimulation différentielle des deux oreilles, les rythmes.

Différents usages peuvent être associés à la thérapie par les sons. Avec les particularités des bols tibétains et au son linéaire qu’ils produisent, les pratiques sont toutes aussi singulières.

D’origine tibétaine, les bols tibétains existent en plusieurs usages thérapeutiques. Les bienfaits des Bols Tibétains sont caractérisés par leurs puissantes propriétés curatives qui se combinent avec les pratiques médicales utilisées.

Pour l’individu, il s’agit d’abord de dépasser l’oreille pour ressentir les sons. Il faut laisser pénétrer l’harmonie sonore au plus profond de l’être. Dès que l’ensemble du corps est réharmonisé par le son, l’ensemble trouve un équilibre et contrebalance les troubles responsables des maladies. En même temps, les bols tibétains ne guérissent pas, mais aident l’individu dans son processus d’autoguérison. Ils permettent de dégager les tensions qui nuisent au bien-être de l’individu.

Chaque vibration agit différemment sur le corps humain. Avec un hochet de bois, appelé mailloche qui frappe sur le bol, le son qui s’y dégage harmonise le cœur des cellules. D’autres bienfaits des bols tibétains se rapportent à leurs effets sur le mental ou le stress accumulé.

Les bols agissent sur les champs vibratoires également. Avec les sept chakras dont dispose le corps humain, les sons des bols servent à une entrée d’énergie dans le corps. Quoi qu’il en soit, les résultats des sons des bols tibétains n’agissent effectivement que si l’individu adhère entièrement aux soins en faisant pénétrer complètement le son pour son bien-être.

Où trouver des sons de bols tibétains ?

Il existe des CD. En voici un qui est vraiment très bien. Vous pouvez vous le procurer en cliquant sur l’image :

Bols chantants tibétains

Je l’utilise moi-même lorsque j’ai besoin de me détendre, de prendre du recul et de me vider l’esprit. Je peux vous assurer que c’est très efficace !

 

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • bols tibétains thérapie (26)
  • bol tibétain bienfaits (16)
  • passionnée par le tibet (13)
  • bol tibetain therapie (10)
  • cymbale tibetaine propriete (7)
  • les bienfaits des bols tibétains (4)
  • thérapie musical bol tibetain diapason (3)
  • activite avec un bol qui chante (2)
  • les bienfaits du bol tibetain (2)
  • vertu du bol tibétain (2)

Commentaires

  1. a écrit

    Bonjour Fabrice,

    Encore une fois nous sommes en « accord intuitif » vu que je cherchais des infos sur les bols tibétains. Ton article arrive à point nommé

    J’avais travaillé (un peu) sur les sons il y a une vingtaine d’années mais la démarche ne m’avait pas emballée mais ici comme je suis passionnée par le Tibet cela devrait mieux aller avec mes dispositions.

    Bien sûr que tout est énergétique mais encore faut-il l’admettre et beaucoup de nos frères humains ont dû mal à digerer cela.

    Merci encore une fois pour la pertinence et excellence de tes articles
    sylviane vient de publier sur son blog : l’intuition peut-elle se tromper ?My Profile

    • a écrit

      Bonjour Sylviane,

      Nos articles sont souvent synchrones en ce moment… Si tu peux y trouver ce que tu cherchais
      alors parfait !

      C’est vrai qu’on a encore du chemin avant que tout le monde soit d’accord sur ce sujet…
      Bien que, de plus en plus de gens s’ouvrent à ces nouvelles thérapies.

      J’avais été à un concert de vaisseaux de cristal il y a quelques années, c’est assez
      cousin avec les bols tibétains. Ça agit vraiment mais cela peut être assez subtil, et il est
      possible parfois qu’on ne sente pas les effets directement.

      Merci à toi pour ta fidélité. :-)

  2. Daniel a écrit

    vous pourrez trouver des choses très intéressantes chez Marie-Louise Aucher, créatrice de la psychophonie : elle localise 4 octaves (le carré de la matière) du talon au sommet du crâne, sur des méridiens et des points d’acupuncture, et 3 autres (le triangle de l’esprit) au-dessus

    Wikipédia résume très bien les faits découverts par Marie-Louise Aucher

    L’homme récepteur : Tout comme une corde de guitare se met a vibrer spontanément lorsqu’un son est émis à sa fréquence de résonance, certaines parties du squelette humain vibrent lorsqu’un son émis (provenant de la voix même de la personne, ou bien d’une source extérieure) correspond à leurs fréquences de résonance. Une note DO 4, émise par exemple par un orgue, pourra alors être ressentie par des vibrations au niveau de la vertèbre dorsale DXII, dont la fréquence de résonance correspond en effet à celle du DO 4.

    L’homme émetteur : Lorsque qu’une personne présente une difficulté d’émission vocale pour un son (ie pour une fréquence donnée), cela correspond toujours à un trouble fonctionnel d’une partie du corps. En effet, lorsqu’un viscère ne fonctionne pas correctement (à cause d’une infection par exemple), la vertèbre correspondant à l’étage métamérique de ce viscère est gênée dans sa vibration. Ainsi, lorsque cette personne tente d’émettre en chantant la note correspondant à cette vertèbre, cette dernière n’amplifie pas le son produit dans le pharynx car elle ne vibre pas correctement, et le son émis s’en trouve altéré.

    Ces découvertes ont donc permis de mettre en relation la qualité du chant, avec le fonctionnement harmonieux du corps, mais aussi du psychisme.

    La démarche psychophonique permet ainsi de relier les différents plans de l’être : physique, énergétique, émotionnel, mental, spirituel, et de les harmoniser. La relation de soi aux autres se trouve facilitée et la communication enrichie.

    quelques livres de ML Aucher
    Les plans d’expression – Schéma de psychophonie
    L’Homme sonore
    Vivre sur 7 octaves

  3. Alfred a écrit

    Bonjour Fabrice,
    Je croyais avoir à ma disposition un son que je pourrai faire écouter aux incrédules en tant qu’affilié, mais…
    Dans le cas où cela est faisable, faites-moi signe afin que j’évolue dans mon marketing.

    Amicalement,

    Alfred.

  4. a écrit

    Bonjour Fabrice

    Je ne sais pas ni pourquoi ni comment ça marche,
    mais une chose est certaine,
    la résonance et le bien être sont immédiat avec l’utilisation des sons.
    J’ai eu l’occasion de l’expérimenter sous différentes formes,
    lors de certaines réunions ou conférences spirituelles,
    et c’est réellement étonnant.

    Bien amicalement
    Janette
    Janette@de guerisonkarmique.com vient de publier sur son blog : Que faites vous de vos rencontres karmiquesMy Profile

    • a écrit

      Bonjour Janette,

      En fait du moment que l’on comprend que les sons sont des vibrations, cela devient tout de suite moins mystérieux.
      Certains sons agissent vraiment au niveau énergétique, indépendamment de la mélodie. Car les bols tibétains ne jouent pas de mélodies, ils ne font vraiment qu’émettre des sons bien précis et ont un effet direct sur les chakras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher le dernier article de mon blog